Découverte : des dossiers comptables montrent que la Turquie finance et arme l’Etat islamique

La reconquête de la ville d’Al-Chaddadeh (10.000 habitants), dans la province d’Hassaké, proche de la frontière entre la Syrie et la Turquie, et sous contrôle de DAESH il y a encore quelques jours, a permis de saisir des dossiers comptables et des factures détaillées qui permettent de prouver, si cela était encore nécessaire, l’implication de la Turquie dans le financement et l’armement de l’Etat Islamique.

Chaque facture numérotée indique le nom du chauffeur, le type et le poids du camion-citerne ainsi que le prix convenu (un prix défiant toute concurrence bien entendu !)

Exemple : Facture datée du 11.01.2016 : 1925 barils de pétrole, du champ pétrolier de Kabibah, pour un prix total de 38.342 dollars.

Ce pétrole parvient jusqu’à la Turquie par l’intermédiaire de “commerçants” résidant à Raqqa ou Alep.

Ces livres comptables permettent d’évaluer les recettes quotidiennes perçues par l’Etat islamique uniquement sur ce secteur : des millions de dollars.

Lire la suite : http://www.dreuz.info/2016/03/27/decouverte-des-dossiers-comptables-montrent-que-la-turquie-finance-et-arme-letat-islamique/

Découverte : des dossiers comptables montrent que la Turquie finance et arme l’Etat islamique

Quand l’Europe se fait rouler dans la farine par Erdogan

L’Europe n’a pas à payer la Turquie pour qu’elle conserve quelques migrants.

Pacha, ce n’est pas du tout ce que vous croyez.

Vous en étiez restés au pacifique Haroun El Poussah, calife de Bagdad sans cesse menacé par les menées de l’ignoble vizir Iznogoud. Un pacha débonnaire, enfoncé dans son sopha, plus porté sur la sieste que sur le pal.

Mais c’était dans les années 1960, sous la plume conjointe de Tabary et de Goscinny. Des Turcs à l’époque on ne savait pas grand-chose, sinon ce qu’en racontait la tradition scolaire — les « turqueries » sont un genre en vogue entre 1660 et 1750, en gros du Bourgeois gentilhomme aux portraits de la Pompadour puis de la Du Barry en sultanes sous le pinceau de Van Loo,en passant par Montesquieu (les Lettres persanes) et Crébillon (le Sopha).

Lire la suite : http://www.causeur.fr/turqueries-37348.html

Quand l’Europe se fait rouler dans la farine par Erdogan

Turquie: les avions de Tsahal obligés de cacher les symboles israéliens !

Lorsque les relations entre la Turquie et Israël étaient encore au beau fixe, les avions de Tsahal avaient pu fièrement arborer le Magen David et d’autres symboles nationaux lorsqu’Israël était venu en aide à la Turquie lors de tremblements de terre. Mais avec Recep Erdogan, les choses ont changé. Les avions de Tsahal dépêchés dimanche pour rapatrier les blessés de l’attentat ainsi que les dépouilles des trois victimes ont été obligés de retirer tout symbole d’identification, sur ordre des autorités turques.

La députée Shouli Moualem (Habayit Hayehoudi) a vivement regretté ce nouvel affront fait les Turcs par à l’honneur national israélien mais a cependant reconnu que Tsahal n’a eu d’autre choix que de céder aux exigences turques car le plus important en l’occurrence était de rapatrier les blessés et les victimes de l’attentat. Elle a dressé un lien direct entre cette exigence du pouvoir islamique turc et le fait que de nombreux juifs européens sont obligés de ne pas montrer de signes extérieurs de judéité également à cause de musulmans.

Photo Miriam Alster / Flash 90

Source : http://lphinfo.com/2016/03/20/turquie-les-avions-de-tsahal-obliges-de-cacher-les-symboles-israeliens/

Turquie: les avions de Tsahal obligés de cacher les symboles israéliens !

An Israeli woman killed, 3 seriously injured, 6 missing in Istanbul blast

The Foreign Ministry spokesman in Jerusalem Emmanuel Nahshon confirmed that 11 Israelis were injured in the Istanbul suicide blast Saturday, were treated in four hospitals and three were in dangerous condition. Another 6 Israeli tourists are missing. Magen David ambulance flights have taken off for Istanbul to transport the victims home. The blast occurred shortly before 11 a.m. on Saturday just off Istiklal Caddesi, Istanbul’s main pedestrian shopping street, which stretches south from Taksim Square. At least five people were killed in the explosion and 36 injured, many of them foreign nationals, including the members of an organized Israeli group on a four-day culinary tour of Turkey.

The FM spokesman praised the cooperation of Turkish authorities with Israeli diplomats in what he called an extremely serious incident.. Director General Dore Gold has cut short his trip to Washington and flies to Istanbul Sunday.

The attack occurred less than a week after a terrorists killed 37 in the Turkish capital Ankara.

Source : http://www.debka.com/newsupdatepopup/15524/An-Israeli-woman-killed-3-seriously-injured-6-missing-in-Istanbul-blast

An Israeli woman killed, 3 seriously injured, 6 missing in Istanbul blast

Attentat d’Istanbul : Six blessés israéliens. Une membre du parti d’Erdogan souhaite « la mort des blessés israéliens » sur Twitter

Une membre du parti AKP du président Erdogan souhaite « la mort des blessés israéliens » sur Twitter

La Turquie a été frappée samedi par un nouvel attentat suicide qui a fait au moins quatre morts plus le kamikaze dans une célèbre avenue touristique d’Istanbul, moins d’une semaine après une autre attaque revendiquée par un groupe kurde qui avait tué 35 personnes à Ankara.

Selon un bilan provisoire, l’attentat a fait quatre morts et 36 blessés, dont sept se trouvaient dans un état grave. Selon le gouverneur d’Istanbul, Vasip Sahin, l’attentat a été commis par un « kamikaze », qui a été tué.

Au moins quatre Arabes israéliens se trouvent parmi les blessés, selon le député israélien Ayman Odeh, chef de la Liste arabe unie alors que le ministère turc de la Santé a annoncé que six Israéliens ont été blessés lors de l’attaque. Douze étrangers figurent parmi les blessés selon le ministère turc: six Israéliens, deux Irlandais, un Islandais, un Iranien, un Allemand et un citoyen de Dubaï.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué qu’il essaie d’authentifier des rapports annonçant que trois des victimes sont des citoyens israéliens.

Une membre du parti AKP du président Erdogan a déclaré sur son compte Twitter qu’elle souhaitait la mort des Israéliens blessés lors de l’explosion.

Après que le message de Irem Aktas a été fustigé sur le réseau social, celle-ci a fermé son compte.

Lire la suite : http://www.europe-israel.org/2016/03/attentat-distanbul-six-blesses-israeliens-une-membre-du-parti-derdogan-souhaite-la-mort-des-blesses-israeliens-sur-twitter/

Attentat d’Istanbul : Six blessés israéliens. Une membre du parti d’Erdogan souhaite « la mort des blessés israéliens » sur Twitter

Les juifs et les leçons du passé

C’est une constante chez les Juifs. Ils ne veulent jamais tenir compte des leçons du passé et attendent les dernières extrémités pour jauger des risques qu’ils encourent dans certains pays.

Il y aura toujours des personnes pour dire que la situation en Turquie ou en Iran ne justifie pas un départ des Juifs.

On se souvient qu’à l’avènement de Khomeiny, Israël avait mis à la disposition des Juifs des avions pour leur permettre de quitter leur pays avant l’explosion politique mais ils ont préféré envoyer leurs tapis en Israël pour sauvegarder une partie de leurs biens, estimant que leur vie n’était pas en danger….. [lire la suite]

http://frblogs.timesofisrael.com/les-juifs-et-les-lecons-du-passe/

Les juifs et les leçons du passé