La Turquie cherche-t-elle la déstabilisation du Liban?


Au début du Printemps arabe, le président turc Recep Tayyip Erdoğan, surpris par l’ampleur des soulèvements en Syrie et en Egypte, avait estimé que le moment était opportun de changer les régimes opposés à sa politique au Moyen-Orient.

C’était pour lui une bonne occasion de les remplacer par des régimes islamiques proches de la position idéologique de la Turquie. Il pensait surtout que l’opposition islamique renforcerait ses liens avec la confrérie des Frères musulmans.

Erdoğan souhaitait renverser le régime alaouite au pouvoir à Damas. Dès les premiers jours de la guerre civile, il avait instruit les services du Renseignement militaire turc d’aider les factions rebelles opposées au régime d’Assad. Ainsi, de nombreux convois transportant des munitions, des roquettes, et des obus de mortier, ont été acheminés aux rebelles islamistes.

La Turquie a aussi profité de la situation explosive qui règne au Liban entre le Hezbollah et ses opposants sunnites pour essayer de provoquer une nouvelle guerre civile dans le pays du Cèdre. Les autorités grecques ont récemment intercepté un navire turc chargé d’une cargaison d’armes et de munitions, destinée à des combattants libanais installés dans le nord du Liban.

Lire la suite : http://jcpa-lecape.org/la-turquie-cherche-t-elle-la-destabilisation-du-liban/

La Turquie cherche-t-elle la déstabilisation du Liban?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s