Comment les attentats révèlent la nullité de notre classe politique


Elle le sait aussi bien que vous, elle tente juste de le cacher

Nos responsables politiques n’ont produit que du vide. Pourtant, le temps ne leur a pas manqué. Car la question ne date pas du 11 janvier 2015. Elle ne date pas non plus de Mohammed Merah…

Il ne reste qu’à pleurer, comme la Mogherini (voir la vidéo ci-dessous). Le terrorisme frappe, on ne peut rien. Il touche Bruxelles comme si c’était chez nous. On sait qu’on y aura encore droit. Encore plus de contrôles ? Plus d’agents secrets ? Doublement, triplement, cinquantuplement, centuplement des effectifs de policiers, de soldats, de ce que l’on veut ? Personne n’est dupe. Ce n’est pas ce qui nous protégera. Qu’est-ce qui empêcherait Tristan X., fraîchement converti aux beautés du salafisme, de travailler à son tour à la gloire d’Allah ? Rien. Pour peu qu’il ait été aussi malin que ses vaillants prédécesseurs, il lui suffira juste de se débrouiller pour dissimuler une kalach, grimper dans la première rame venue, actionner la poignée d’arrêt d’urgence entre deux stations et puis s’atteler à détruire une petite centaine de vies.

Lire la suite : http://www.causeur.fr/comment-les-attentats-revelent-la-nullite-de-notre-classe-politique-37420.html

Comment les attentats révèlent la nullité de notre classe politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s