«Social-traître», le réveil d’une insulte vintage


Inventée par Lénine, chouchoutée par la gauche communiste tout au long du XXe siècle, l’expression retrouve une vigueur inattendue dans le débat politique, notamment sur les réseaux sociaux. Sa définition théorique s’est évaporée, mais elle est le signe d’une crispation extrême entre les familles de la gauche.

C’est la dernière trace du léninisme dans la vie politique au XXIe siècle. Elle est très résiduelle, essentiellement rhétorique. Elle survient seulement lorsque toute forme de patience a été évacuée, juste avant les insultes et les tables retournées. Si vous trouvez que (au hasard…), votre gouvernement de gauche utilise des recettes de droite, que votre camarade François est trop sensible aux réalités de l’économie de marché ou que votre camarade Manuel a une perception trop normative de l’ordre public, qualifiez-le de «social-traître», il comprendra. En retour, il vous qualifiera plus ou moins diplomatiquement d’archaïque. Mais il comprendra.

Lire la suite : http://www.slate.fr/story/115249/social-traitre-expression-vintage

Advertisements
«Social-traître», le réveil d’une insulte vintage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s