La faillite de la doctrine Obama au Moyen-Orient


Barack Obama achève son mandat à la Maison Blanche dans un contexte international bien agité. Pour défendre sa politique étrangère, il a choisi de se confier à Jeffrey Goldberg, un journaliste juif né à Brooklyn devenu au fil des ans le confident du président américain.

Dans une longue interview publiée ces jours-ci dans le magazine Atlantic, Obama brosse devant Goldberg un bilan de sa politique étrangère et parle « à cœur ouvert » de ses décisions, ses dilemmes, et sa vision du monde.

Avec un ton fier et moraliste, Obama critique ses alliés, notamment le Britannique Cameron et le Français Sarkozy dans la crise en Libye. Il parle de l’arrogance et de l’orgueil de l’Israélien Netanyahou, et il est très sévère vis-à-vis de l’Arabie saoudite sunnite qui refuse de se réconcilier avec l’Iran chiite.

lire la suite : http://jcpa-lecape.org/la-faillite-de-la-doctrine-obama-au-moyen-orient/

La faillite de la doctrine Obama au Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s