Barack Obama, en raillant Nétanyaou vous vous ridiculisez ! Daniel Haik


Barack Obama n’a plus que quelques mois à passer à la Maison Blanche. Mais avant de partir, il a décidé de régler ses comptes avec le chef d’état pour lequel il éprouve certainement le plus de mépris: non , il ne s’agit ni de Bashar Assad ni de Hassan Rouhani, ni même de Tayep Erdogan, mais bel et bien de Byniamine Nétanyaou.

Jugez plutôt: en début de semaine, le Président américain a fait semblant d’être surpris et même vexé d’apprendre par les médias, l’annulation de la visite du Premier ministre israélien à Washington prévue pour dans 15 jours : « Cela ne se fait pas » ont clamé en chœur ses conseillers dans l’espoir de mettre Mr Nétanyaou en position inconfortable. Et puis jeudi, ce règlement de compte s’est confirmé avec la publication, par le site d’information américain Atantic, d’une interview surréaliste d’Obama par son journaliste-maison Jeffrey Goldberg. Dans cet entretien, Obama révèle les origines de son animosité chronique envers le Premier ministre israélien: «Dès l’une de nos premières rencontres, Bibi s’est lancé de manière arrogante, dans un exposé détaillé de la situation au Proche-Orient et des menaces qui pèsent sur l’Etat d’Israël. Au bout d’un moment je lui ai dit : « Bibi, je suis un afro-américain issu d’une mère monoparentale. Et j’ai été élu à la Maison Blanche. Si tu crois que je ne connais pas la réalité proche-orientale, tu te trompes, je sais de quoi je parle ».

Eh bien non, Monsieur le Président ! Désolé de vous le dire ainsi : vous ne connaissiez pas alors la réalité régionale. Mais plus grave encore, même après 8 ans passés à la tête de ce qui fut, avant votre dramatique passage, la seule superpuissance au Monde, vous n’y avez rien compris. Vous vous êtes trompés sur toute la ligne : au Caire en juin 2009, vous avez voulu engager le monde arabe sur la voie de la Démocratisation. Il vous a répondu par un printemps arabe qui s’est transformé en un douloureux hiver islamiste. Au lieu de frapper Assad comme vous l’aviez promis, vous l’avez fui laissant dans cette région un terrible vaccum qui a fait exploser la Syrie et a projeté sur les plages d’Europe des millions de réfugiés. Vous avez négligé Daech, il vous nargue maintenant. Vous avez tancé Poutine, c’est lui qui désormais tire les ficelles au Proche-Orient. Et enfin surtout, vous avez cru mettre Nétanyaou au pas dans les négociations israélo-palestiniennes, et aujourd’hui 8 ans plus tard, un règlement du conflit parait plus utopique que jamais, tandis que Nétanayou lui devrait vous survivre politiquement. Par l’incohérence de votre politique défaitiste, par votre fuite en avant, par votre obsession à négocier à tout prix, y compris avec les despotes iraniens, et par vos multiples voltes faces, vous avez, Monsieur le Président, plongé cette région, notre région, dans un chaos sans précédent, un chaos dont on n’entrevoit pas la fin et qui aujourd’hui rejaillit aussi sur l’Etat d’Israël, ce petit îlot de stabilité démocratique dont vous paraissez tellement distant.

la suite : http://lphinfo.com/2016/03/11/barack-obama-en-raillant-netanyaou-vous-vous-ridiculisez-daniel-haik/

Barack Obama, en raillant Nétanyaou vous vous ridiculisez ! Daniel Haik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s