Jéricho : le mensonge palestinien et la vérité historique


shalom al Israel

A Munich, lors de la dernière Conférence sur la Sécurité, Saeb Erekat, le représentant de l’Autorité palestinienne, a déclaré que les Palestiniens ne pouvaient accepter Israël comme « Etat juif » car « le peuple palestinien a vécu dans cette région du monde bien avant les Juifs ».

Dans le contexte du débat actuel sur l’avenir de la vallée du Jourdain, Erekat a affirmé que ses ancêtres étaient « les véritables descendants des Cananéens », affirmant sans rougir : « ils vivaient ici, il y a plus de 5 500 ans, bien avant Josué [Yéoshoua Ben Noun ] ».

Ce n’est pas la première fois que des officiels palestiniens, et notamment leur président Mahmoud Abbas, soulignent la présence de « Palestiniens » en Terre Sainte avant même celle des Hébreux. Pour argumenter sur des questions politiques il est bien facile pour eux de falsifier l’Histoire et les Ecritures. Ainsi osent-ils tromper l’opinion publique internationale.

Rappelons que la conquête arabo-musulmane en Terre sainte a eu lieu plus de six siècles après notre ère, en l’an 634.

Sur quel fait historique et sur quel document se base Erekat ? Bien entendu ses propos sont insensés et infondés, mais il est aussi regrettable et étonnant que les politiciens et les journalistes ont été rares à relever cette  falsification grotesque de l’Histoire.

La présence juive dans notre pays est incontestable sur tous les plans, elle remonte à plusieurs millénaires. Les preuves, nombreuses, sont irréfutables : à Jéricho précisément, dans la première ville conquise en pays de Canaan par Josué, existe une synagogue du nom de Shalom al Israël. Découverte avec sa magnifique mosaïque en 1936, elle a été construite durant la période byzantine. Non loin de là, à Wadi Kelt est située une autre synagogue datant de l’an 75 avant notre ère, à l’époque des Hasmonéens.

Selon Moshe Gil, auteur de l’ouvrage L’Histoire de la Palestine (634-1099) publié à Cambridge University Press : « la population juive en Palestine  au moment de la conquête musulmane fut composée des descendants directs des Hébreux installés dans le pays depuis Josué » ; en d’autres termes, soit presque 1 500 ans avant l’ère chrétienne. Plus encore, on apprend par d’autres historiens et chercheurs, dont par Baron Wittmayer dans son Histoire des Juifs  publiée chez Columbia University Press, que le calife Omar avait en 634 expulsés 20 000 Juifs de Khaybar, ces Hébreux venus s’installer au nord de l’Arabie saoudite précisément en provenance de Jéricho. Cette affirmation est aussi confirmée par des théologiens musulmans. Ils racontent qu’après la célèbre bataille de Khaybar la plupart des Juifs de la ville saoudienne sont repartis s’installer dans la région de Jéricho et dans le nord de la Samarie.

La présence juive dans le pays est attestée par de nombreux témoignages et écrits et par des découvertes archéologiques datant de plusieurs millénaires, tandis que les revendications à caractère politique faites par les dirigeants palestiniens pour tenter de réfuter la longue et riche histoire du peuple juif dans notre région n’ont aucune preuve tangible.

Le CAPE de Jérusalem

http://jcpa-lecape.org/jericho-le-mensonge-palestinien-et-la-verite-historique/

Jéricho : le mensonge palestinien et la vérité historique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s