Il leur faut sauver l’antisionisme !


Dieudonné M’Bala M’Bala a remué, semble t-il, les cocotiers antisémites plus qu’il n’y paraît ! Par ses sept condamnations judiciaires pour antisémitisme confirmées et son dernier spectacle interdit, il a mis à nu ceux qui se servent du paravent de l’antisionisme pour assouvir leur haine du juif ! Il n’est donc pas étonnant de voir, par-ci par là, jaillir des articles nous ‘’expliquant’’ combien les deux attitudes sont éloignées l’une de l’autre.

Christophe Servan dans un article intitulé « La rhétorique de l’antisémitisme au crible du pilpoul » et diffusé par Boulevard Voltaire, rapporte qu’Alain Finkielkraut « s’est livré à une étrange démonstration en forme de syllogisme. Interrogé sur la quenelle, voici ce qu’il lui a répondu : ‘’Une France multiethnique se constitue autour de Dieudonné à travers ce geste obscène de la quenelle, geste antisystème peut-être, mais dans la mesure où le système, c’est le sionisme, geste antisémite !’’ ».
Pour le philosophe, il y a bien une relation établie de cause à effet entre le Sionisme et le peuple juif.
Pas en reste de syllogisme, Christophe Servan s’est offert le sien : « la quenelle est un geste antisystème, le système est sioniste, donc la quenelle n’est pas antisémite ».
Selon lui, le Sionisme n’a rien à voir avec le peuple juif car « l’antisémitisme ne devrait pas avoir de cause qui ne soit commune à l’ensemble des juifs ».
La question qui se pose est donc de savoir si s’en prendre au Sionisme est s’en prendre à « l’ensemble des Juifs » ?
Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.
A considérer la définition du Sionisme sur le site en ligne Larousse.fr, « un mouvement dont l’objet fut la constitution, en Palestine, d’un État juif », le lien entre les deux est établit officiellement ! Car refuser le droit à un pays pour le peuple juif, que certains membres de ce peuple le souhaitent ou non, est de l’antisémitisme ! Sauf, évidemment si les antisionistes, dans une même mesure, sont également pour l’éradication d’autres états existants.
Ce qui n’est nullement le cas !
C’est donc bien le philosophe qui est dans le vrai ! L’antisionisme est l’équivalent moderne de l’antisémitisme car touchant le droit basique du peuple juif !
Il ne reste donc plus aux aficionados de l’antisionisme que de jeter le discrédit sur l’accusation d’antisémitisme ou tout du moins l’usage ‘’abusif’’ qui en serait fait !
Christophe Servan, s’y applique :
« Depuis, le champ d’application du mot antisémitisme n’a cessé de s’élargir avec aujourd’hui une double finalité, soit diaboliser toute personne suspectée de ne pas soutenir de manière inconditionnelle l’État d’Israël, soit exonérer toute personne juive de sa responsabilité pour des actes ou des paroles qui, prononcées par une personne non juive, vaudraient condamnation ».
Et de citer, pour exemple, quelques ‘’victimes’’ de l’accusation d’antisémitisme : « les musulmans bien sûr, l’extrême droite, l’extrême gauche, les écologistes, l’Assemblée générale de l’ONU, les sceptiques du 11 septembre, mais aussi des personnalités parfois tout à fait improbables comme Edgar Morin, Stéphane Hessel, Charles Enderlin, Renaud Camus, Pierre Péan, Mel Gibson, Walt Disney, Mélenchon, Bobby Fisher, Kanye West, John Galliano, Oliver Stone, Roger Waters, Julian Assange, Donald Trump, Charles de Gaulle, Marlon Brando, Ted Turner, Alain Badiou, Michel Onfray »
Le simplisme par excellence soutenu par des ‘’témoins’’ célèbres ! Quoi de plus probant ?
Sauf que tout quidam objectif sait que l’antisémitisme est la conclusion qui s’impose face à une posture où le deux poids deux mesures contre le juif et/ou ses droits est la règle !
Sans perdre de temps sur l’antisémitisme des musulmans qui sont en guerre contre l’existence de l’Etat du peuple juif, sur celui de l’extrême droite qu’il est inutile de rappeler ici, tout comme celui de l’extrême gauche et des écologistes qui manifestent aux côtés des islamistes dans les rues de Paris en hurlant « mort à Israël » si ce n’est « mort aux Juifs », sur celui de l’Assemblée générale de l’Onu aux mains d’une majorité systématiquement anti-israélienne, sur celui des ‘’sceptiques du onze septembre’’ qui accusent le Mossad d’avoir abattu les tours jumelles de New York, il est intéressant de s’arrêter sur quelques noms cités dont leurs faits er gestes sont connus de tous.
Egard Morin fut innocenté par la Cour d’appel dune condamnation pour antisémitisme prononcée en première instance. Pas de quoi se pavaner !
Stéphane Hessel rendit visite à Ismail Haniyeh à Gaza sans prendre le temps de s’inquiéter de la santé des enfants, juifs bien sûr, de Sdérot, cibles des douze mille missiles ’’artisanaux’’ du Hamas, groupe reconnu comme terroriste par la communauté internationale.
Mel Gibson a renouvelé dans un de ses films l’accusation bimillénaire à l’encontre des Juifs « assassins de Jésus ». Rien ne change sous le soleil de la chrétienté !
Walt Disney était un sympathisant connu du nazisme que nul ne présente plus.
John Galliano, certes saoul, a regretté qu’Hitler n’ait pas ‘’terminé le travail avec les Juifs’’ : « I love Hitler. Des gens comme vous seraient morts. Vos mères, vos ancêtres auraient tous été gazés ».
Roger Waters sympathisant d’un boycott qui, s’il rappelle de mauvais souvenirs, est interdit par les lois…françaises. Ce qui sera la preuve, pour certains que le ridicule ne tue plus, que le Sionisme dirige la France !
Charles de Gaulle à Londres en 1940 et sa célèbre phrase qui attendait « la France des cathédrales, et c’est celle des synagogues qui est venue ». Cette synagogue qui, pour beaucoup alors, n’était pas regardée comme étant française et encore moins européenne ! Sans oublier, évidemment, sa conférence de presse en 1967 dans laquelle, entre autres gracieusetés, il a qualifié le peuple juif de « dominateur fier et sur de lui-même ».
Des « personnalités improbables » affirme l’auteur, mais aux ‘’gloires’’ très peu reluisantes !
Le reste de cette liste qui empeste n’étant pas exempte, bien sûr, de rappels désobligeants. Tout comme la photo d’illustration de l’article mettant le nom de Youssouf Fofana en évidence. Celui-ci fut condamné pour l’assassinat d’Ilan Halimi, kidnappé pour extirper à sa famille juive, donc riche, une rançon.
« En France, des esprits peu scrupuleux ont fait de la chasse aux antisémites leur spécialité » s’inquiète Christophe Servan. A n’en pas douter, la chasse sera donnée dorénavant à ceux qui tentent de les innocenter.
Publicités
Il leur faut sauver l’antisionisme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s