Oui, on peut enseigner la Shoah


« Dans ce temps de crise, la tentation du bouc émissaire peut revenir. L’extrême-droite instrumentalise le racisme et la peur de l’étranger. L’histoire nous a montré où ça conduit ». L’ombre de l’affaire Dieudonné, le climat laissé par la manifestation du Jour de colère pesaient le 3 février sur la cérémonie d’accueil des lycéens franciliens ayant participé au voyage à Auschwitz organisé par la Région Ile-de-France en lien avec le Mémorial de la Shoah. Henriette Zoughebi, vice -présidente en charge des lycées, Jacques Fredj, président du Mémorial, les lycéens et enseignants présents ont témoigné de l’intérêt du voyage à Auschwitz et de la nécessité de cet enseignement aujourd’hui en France.…..[lire la suite]

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/02/07022014Article635273534075887291.aspx

Oui, on peut enseigner la Shoah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s