Constructions, « colonies », frontière de 67: ce n’est pas la taille d’Israël qui gêne l’Europe, c’est Israël


Map-Israël-1

Régulièrement, des journalistes juifs sionistes de gauche tentent de me convaincre que si Israël signe la paix avec les arabes palestiniens et se retire de Judée, de Samarie et de Jérusalem, les médias n’auront plus rien à reprocher aux Israéliens et « ils » seront bien obligés de cesser de diaboliser l’Etat Juif.

Et régulièrement je fais la même réponse à ces aveugles : observez ce qui se dit depuis le retrait d’Israël de Gaza, et vous saurez comment l’Europe et les médias parleront d’Israël après un accord de paix et un retrait de Judée Samarie et de Jérusalem.

1 • Lorsqu’Israël s’est retiré de Gaza en 2005,  la zone a été nettoyée de toute présence juive mieux que les nazis l’ont rêvé pour l’Europe : il n’en reste pas un. Pas un soldat, pas un civil israélien. Pourtant, de nombreux diplomates et pas des moindres, des institutions et pas les plus petites, des grands médias respectables, des dirigeants de grands partis politiques, refusent de tenir compte de ce retrait, et continuent à  accuser Israël d’être « l’occupant » de Gaza.

Si demain Israël se retire de Judée Samarie et même de la totalité de Jérusalem, et si même Israël se retranche jusqu’aux frontières de 1949, l’Europe continuera à traiter Israël « d’occupant » parce qu’Israël est le plus puissant, que l’Europe est tellement culpabilisée de son passé colonial qu’elle ne peut voir en Israël qu’une excroissance occidentale et colonisatrice d’un peuple du tiers monde, et que, par ailleurs et toutes choses étant ce qu’elles sont, l’Europe soutien toujours les plus faibles.

2 • L’Egypte a fermé sa frontière avec Gaza, mais c’est pourtant Israël que l’Europe accuse de transformer Gaza en « prison à ciel ouvert », et en « camp de concentration ».

3 • Israël livre à Gaza des milliers de tonnes d’aide humanitaire chaque semaine, par centaines de camions, mais c’est Israël qui est accusée par l’Europe de faire le blocus de Gaza, et c’est pour dénoncer Israël que les « humanitaires » envoient des bateaux briser le blocus qui n’existe pas.

Mais les juifs sionistes de gauche ont un autre argument, une vieille technique de propagande : l’épouvantail….. [lire la suite]

http://www.dreuz.info/2014/02/constructions-colonies-frontiere-de-67-ce-nest-pas-la-taille-disrael-qui-gene-leurope-cest-israel/

Publicités
Constructions, « colonies », frontière de 67: ce n’est pas la taille d’Israël qui gêne l’Europe, c’est Israël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s