Les Juifs allemands plébiscitent la politique étrangère de Hitler. Novembre 1933.


Un piège destiné à montrer au monde que Hitler

                             fait l’unanimité dans son pays.

Le 30 janvier 1933, le président Hindenburg nomme Hitler chancelier du Reich et lui demande de former un gouvernement. Le 23 mars 1933 Hitler obtient du Reichstag les pleins pouvoirs. La démocratie parlementaire est enterrée, la dictature est en place. Le Führer veut franchir une étape supplémentaire. Il désire obtenir l’adhésion de tout le peuple allemand à son régime et montrer au monde qu’il fait l’unanimité dans son pays.

Dans ce but, le 12 novembre 1933, Hitler saisit un prétexte. Il demande aux Allemands par référendum d’approuver le retrait de l’Allemagne de la Société des Nations. Depuis des mois, il exige une égalité de traitement pour son pays dans le domaine du désarmement. L’Allemagne est prête à renoncer aux armes d’agression si les autres pays en font autant, déclare-t-il. Il menace : « En tant que peuple continuellement diffamé, il nous sera difficile de rester au sein de la Société des Nations ». [1] Il n’obtient pas satisfaction et annonce le 14 octobre qu’en conséquence l’Allemagne se retire immédiatement de la Conférence du Désarmement et de la Société des Nations (SDN)…… [lire la suite]

http://la-shoah-revisitee.org/

Publicités
Les Juifs allemands plébiscitent la politique étrangère de Hitler. Novembre 1933.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s