Le BNVCA déjà échaudé en 2009 par les promesses d’apaisement de Dieudonné, met en doute son repentir, du à la pression exercée à juste titre par l’arsenal réglementaire et judiciaire utilisé par le Ministre de l’Intérieur.


Le BNVCA accueille avec méfiance et beaucoup de réserves les dernières déclarations du prétendu humoriste MBALA MBALA alias Dieudonné qui a décidé, selon nous, plus par calcul financier que moral, de mettre fin à son spectacle antisémite « LE MUR » ? Ce revirement n’a pu se réaliser que grâce à la pression réglementaire , administrative et judiciaire initiée par Mr Manuel VALLS ministre de l’intérieur qui a eu raison de mettre en œuvre tout cet arsenal de lutte contre l’antisémitisme  de celui qui a intoxiqué une grande partie de ses admirateurs. Contrairement à d’autres organisations qui se sont précipitées pour excuser Dieudonné, le BNVCA ne fait aucune confiance à celui qui a fréquenté les pires ennemis des juifs et de l’Etat juif, comme le président iranien. Ce Dieudonne  qui dans une vidéo postée le 10/2/12 déclarait encore « Je suis un humoriste du Hamas et du Hezbollah,  » Rothschild ou combattant du Hezbollah, je suis dans la 2eme catégorie «ou encore considérant que  les révolutions arabes avec l’Iran « sont la rencontre entre Chrétiens et Islam, dans ce combat contre l’entité satanique qui met en danger l’espace humain  « sous-entendu les juifs et l’Etat juif ». Comment absoudre aussi vite celui qui a déclaré ‘L’antisémitisme n’existe pas parce que les juifs n’existent pas « Comment excuser aussi vite celui qui regrette les chambres  à gaz, en parlant du journaliste Patrick COHEN.etc etc….  Pour le BNVCA le renoncement de Dieudonné à son dernier spectacle est insuffisant. Le BNVCA exige des excuses, un repentir et l’engagement de ne plus récidiver.. Le BNVCA déjà échaudé en 2009 par les promesses de Dieudonné, reste  perplexe sur sa sincérité. Nous rappelons que suite aux procès que nous avons engagés contre lui, Dieudonné avait  voulu, dans un but d’apaisement, rencontrer Sammy GHOZLAN Président du BNVCA, sous les auspices du président de la Fédération des Associations Des DOM. La réunion s’est tenue le 3 mars 2009 dans les bureaux de Maitre Yvon THIANT qui a rédigé un protocole en 4 points dans lequel Dieudonné s’engageait à ne plus faire d’antisémitisme, à reconnaître le sionisme comme aspiration des juifs à leur Nation. Il voulait même venir avec sa famille dans une synagogue. La signature commune était prévue le 20 mars 2009, mais entretemps Dieudonné créait son PARTI ANTISIONISTE.. Dieudonné a lui-même fait état de cette rencontre lors d’une interview dans le POINT par le journaliste Emmanuel BERRETTA. le 7/5/2009. Parce que Dieudonné est l’archétype de cet antisémitisme qui avance avec le masque de l’antisionisme», comme l’ont souligné nos dirigeants, le BNVCA n’accordera aucune confiance à cet individu tant qu’il n’aura pas déclaré qu’il regrette tous ses propos et ses gestes antisémites, son alliance avec les organisations terroristes, tant qu’il n’aura pas condamné l’antisémitisme, l’antisionisme, et convaincu tous ses fans qu’il les a intoxiqués.

http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=878

Advertisements
Le BNVCA déjà échaudé en 2009 par les promesses d’apaisement de Dieudonné, met en doute son repentir, du à la pression exercée à juste titre par l’arsenal réglementaire et judiciaire utilisé par le Ministre de l’Intérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s