Des djihadistes en Syrie aux adeptes de la quenelle : comment se construisent les itinéraires des enfants perdus de la République


Qui dit crise économique dit crise sociale et politique, un fait que personne ne conteste. Alors que la France voit son industrie décliner, elle peut aussi s’inquiéter tout autant d’une radicalisation croissante de la contestation anti-système. L’occasion de revenir sur le parcours de marginaux dont les rangs grossissent tous les jours.
L'auteur français Marek Halter nettoie le mot "quenelle" écrit "Le mur pour la paix" au Champs de Mars près de la Tour Eiffel à Paris.
L’auteur français Marek Halter nettoie le mot « quenelle » écrit « Le mur pour la paix » au Champs de Mars près de la Tour Eiffel à Paris. Crédit Reuters
[lire la suite]
Advertisements
Des djihadistes en Syrie aux adeptes de la quenelle : comment se construisent les itinéraires des enfants perdus de la République

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s