Maya Moreno « Malgré toutes les épreuves, le monde est beau ! »


Shabbat Reeh, 25 Av 5766, 19 août 2006, alors que la Guerre du Liban est officiellement terminée, Immanouel Moreno est tué dans une opération de la sayeret Matkal dans la vallée de Baalbek au Liban. Le lieutenant-colonel de 35 ans est aujourd’hui considéré comme l’un des héros d’Israël, et ses actions sur le terrain ont permis et permettent encore à l’État d’assurer la sécurité de ses citoyens. Herzi Halevy, ancien commandant de la Sayeret Matkal, témoignera même en ces termes : « Si Tsahal est la meilleure armée du monde, la sayeret Matkal la meilleure unité de Tsahal, Immanouel le meilleur soldat de l’unité, alors Immanouel est le meilleur soldat du monde ». Soldat dévoué et reconnu de tous, Immanouel était aussi un mari et un père aimant de trois enfants. Son épouse Maya raconte aujourd’hui sur scène, devant un public féminin, qui était son mari, leur couple, l’épreuve de sa disparition et son remariage avec Eliran Ohana duquel est née une petite fille : Shay (le cadeau). Elle raconte, avec une émotion encore très vive, son cheminement pour surmonter l’épreuve si difficile qui lui a été envoyée.

Maya Moreno

Le Plus Hebdo : Vous avez décidé de raconter votre épreuve sur scène. Est-ce une forme de thérapie ?

Maya Moreno : Non, ce spectacle n’est pas une thérapie. Ma thérapie, je l’ai faite bien avant. Cela m’a pris du temps. Au début, tout le monde me disait : « heureusement tu as tes enfants, tu as une raison de te lever le matin », c’était vrai. Mais du coup, je n’ai pas pu faire mon deuil tout de suite, il a fallu que je prenne sur moi, que j’assume, que je sois forte. Je me suis oubliée. Ce n’est qu’au bout d’un an que j’ai véritablement fait mon propre travail face au vide laissé par la mort d’Immanouel.

Lph : N’est-ce pas une décision difficile à prendre que de se dévoiler dans une certaine intimité sur scène ?

M.M. : Au début, j’ai commencé par quelques textes sur Immanouel et il est vrai que je ne me sentais pas à l’aise. Je l’entendais me dire : « Maya, je ne m’attendais pas à ça de toi. Tu sais à quel point je n’aime pas que l’on parle de moi ». En fait, cela me rendait encore plus triste. Puis quand je suis tombée enceinte de Shay, j’ai commencé à écrire plus de textes et des chansons sur ma vie, mon histoire, aidée en cela par une femme artiste extraordinaire, Rouhama Yossef. Aujourd’hui, sur scène, je suis moi-même mais je sais que je joue aussi un rôle….. [la suite]

http://www.leptithebdo.net/2014/01/01/maya-moreno-malgre-toutes-les-epreuves-le-monde-est-beau/

Advertisements
Maya Moreno « Malgré toutes les épreuves, le monde est beau ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s