Jérusalem : un témoignage terrible en provenance du Mont du Temple


Jusqu’à laisserons-nous le Har Ha Bayit se faire souiller ? Jusqu’à quand les usurpateurs continueront-ils à détruire les vestiges du Saint Temple ?

Ce matin, j’ai eu le privilège de monter sur le Mont du Temple – l’endroit le plus sacré pour les Juifs. Ce n’était certes pas la première fois que je m’y rendais, mais l’expérience a été très différente des fois précédentes.

A une heure matinale, je me suis présentée devant l’entrée du mont du Temple, à la porte des Mougrabim. Il est important de préciser que la porte n’est ouverte que pendant deux heures par jour aux visiteurs juifs. Une file de touristes et de Juifs attendait, et les ennuis ont commencé. Il y a en effet deux files d’entrée : une pour les touristes et l’autre pour les Juifs. Comme j’ai la « chance » d’avoir une apparence européenne, j’ai réussi à me glisser dans la file réservée aux touristes. Mais tous les autres visiteurs Juifs ont dû subir la « sélection », incluant des questions personnelles et un contrôle tatillon de leurs objets personnels (de crainte qu’ils ne veuillent faire du mal aux « propriétaires des lieux » arabes…) Le jeune homme qui m’accompagnait, Noam, a lui aussi réussi à échapper à la file réservée aux Juifs.

Nous sommes arrivés sur le Mont du Temple, heureux et émus, mais très vite nous avons dû déchanter car les ennuis ne faisaient que commencer. Sur le chemin, Noam a décidé de mettre sa kippa en signe de respect du Lieu saint, mais en arrivant sur le mont nous avons réalisé que l’entrée avec une kippa était problématique, et même indésirable. Deux policiers nous attendaient, qui ont demandé à Noam d’enlever sa kippa, sous prétexte que cela risquait d’attiser la colère… Les policiers ont insisté et dit que, s’il ne retirait pas sa kippa, nous serions obligés d’être accompagnés par la police et les représentants du Waqf, et que nous ne pourrions déambuler que dans certains endroits délimités. Noam a décidé d’enlever sa kippa, pour éviter toute discussion inutile.

Un peu plus tard, il a décidé de remettre sa kippa et j’ai sorti mon appareil photo pour photographier les nombreuses destructions commises par les Arabes des antiquités remontant à l’époque du Temple. Soudain, nous avons entendu des cris derrière nous : « Arrêtez-vous immédiatement ! » Les hommes du Waqf couraient vers nous en criant et en désignant la tête de Noam. « Enlève immédiatement ta kippa ! C’est interdit ! » Noam a voulu s’enquérir de la raison pour laquelle la kippa leur faisait tellement peur mais la seule réponse qu’il a obtenue était que s’il n’obtempérait pas, il serait expulsé du Har Habayit…… [la suite]

http://www.israel-flash.com/2014/01/jerusalem-un-temoignage-terrible-en-provenance-du-mont-du-temple/

Publicités
Jérusalem : un témoignage terrible en provenance du Mont du Temple

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s