Petite fille ashkénaze et enfants sépharades


Le numéro 9 de la revue Continuum, la revue des Ecrivains Israéliens de langue française se penchait sur les Parcours sépharades. Colette Leinman, artiste-peintre et poète, a écrit un très beau texte sur la façon dont petite fille ashkénaze, elle perçoit l’arrivée d’enfants sépharades dans son école.

1962. Fin de la guerre d’Algérie. Premières rencontres de l’univers sépharade dans la communauté juive de Rouen décimée pendant la seconde guerre mondiale….. (la suite)

http://kefisrael.com/2013/12/09/une-petite-fille-ashkenase-decouvre-des-enfants-sepharades/#.UrLGjel3uic

Petite fille ashkénaze et enfants sépharades

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s