Appel à un arrêt israélien total des négociations


Le texte ci-dessous, à lire et à diffuser au plus grand nombre, est un appel au Premier ministre israélien afin qu’il cesse toute négociation tant que l’Etat d’Israël ne sera pas reconnu officiellement et au préalable comme nation du peuple juif.

Nous devons donc, chacun en ses moyens, écrire aux différents ministres du gouvernement israélien, aux parlementaires de la majorité et de l’opposition de la Knesset, aux différents ambassadeurs israéliens de par le monde et toutes autres personnes concernées par la survie de l’état juif afin que la pression du nombre démontre un soutien sans faille à cette décision voire contraint le Premier ministre israélien à l’adopter.
Ce combat sera sans doute long. Mais, au vu de l’isolement d’Israël au sein de la communauté internationale, c’est à mon sens la seule alternative qui permettra de montrer la fausseté des intentions du monde musulman et ainsi de desserrer l’étau qui l’emprisonne actuellement.
**********
Appel à un arrêt israélien total des négociations
Beaucoup ne doute plus que la raison de la poursuite du conflit proche-oriental est la « colonisation »israélienne et le corollaire imaginaire qui s’y associe. La planète, ou presque, est persuadée que si l’état hébreu se retire totalement des ‘’territoires palestiniens’’ la paix adviendra, enfin, dans cette région. C’est ce que le discours du Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas du 29 novembre dernier lors de l’Assemblée générale onusienne laisse également entendre. Pour ceux qui savent lire entre les lignes, pour les observateurs aiguisés et honnêtes la réalité est toute différente. Le conflit ne s’arrêtera pas tant, dixit Abou Mazen, qu’une « solution juste et convenue à la question des réfugiés palestiniens conformément à la résolution 194 »ne sera trouvée puis appliquée par l’état juif.
Plus doctement, tant que de centaines de milliers de ‘’palestiniens’’ ne rentreront pas « chez eux »,sur la terre de leurs aïeux, les poches remplies d’un dédommagement financier ainsi que de la ‘’responsabilité morale’’ d’Israël dans l’origine du conflit.
Il n’y a donc pas photo ! L’idée même de l’existence d’un état juif est insupportable au monde musulman !
Le Premier ministre Benjamin Netanyahou avait, au début de son deuxième mandat en 2009, exigé que l’Etat d’Israël soit, lors des négociations, reconnu comme état du peuple juif. Ce qui allait dans le sens d’une solution à deux états pour deux peuples distincts. Condition évidemment refusée par l’ensemble des islamogauchistes et ignorée par toutes les ‘’ bonnes consciences’’ occidentales n’y voyant que ‘’ruse’’israélienne pour esquiver toute paix.
Devant le geste unilatéral de l’APrompant les ‘’Accords d’Oslo’’, et les soutiens obtenus lors du vote, Israëlne peut plus tergiverser sur cette question. Benjamin Netanyahou, suivi par son gouvernement et sa majorité parlementaire, doit annoncer publiquement que les négociations ne reprendront que suite à une reconnaissance préalable, formelle, explicite, en anglais, en arabe et en hébreu, de l’Etat d’Israël comme Etat nation du peuple juif par les dirigeants musulmans, ‘’palestiniens’’en tête.
Ceci pour satisfaire à la solution de DEUX états pour DEUX peuples ! Une solution pas même prononcée dans l’enceinte onusienne par Mahmoud Abbas lors de son dernier discours.
Si des pressions politiques s’exerceront alors sur les dirigeants israéliens afin qu’ils renoncent à cette requête et redeviennent‘’conciliants’’, leur intransigeance à ce sujet amènera les peuples, au bout du compte, à s’interroger sur le fond de cette question, et leurs gouvernements ne pourront plus se dérober à l’exigence de la solution de paix recherchée, sauf à devenir complice de l’éradication de l’état juif par moyen déguisé. Une intransigeance qui pousserait de l’avant l’arrivée de la Paix, et non celle des cimetières, par la fin de toutes pressions sur l’état juif tant que celui-ci ne serait pas reconnu pour ce qu’il est !
Une campagne internationale doit donc se mettre en marche afin de démontrer que cette préoccupation est partagée par l’ensemble du peuple juif, refusant ainsi de se laisser déposséder de son pays refuge car ayant son mot à dire dans le devenir de cet état, et n’est pas une lubie d’un gouvernement recherchant une ‘’vengeance’’ quelconque suite au nouveau statut obtenu par les ‘’palestiniens’’ à l’ONU.
Les gens de plume, ceux disposant des fréquences hertziennes, les hommes et femmes politiques israéliens et d’autres nationalités ainsi que les associations doivent servir de caisses de résonances au droit basique du peuple juif de s’autodéterminer librement sur sa terre ancestrale.
Ainsi, et seulement ainsi, se dénouera, lentement mais surement, la corde tressée par les ‘’Accords d’Oslo’’autour de la survie d’Israël pays du peuple juif, pour aller se poser sur les exigences ‘’palestiniennes’’ assassinant toute velléités de paix réelle.
source : Victor Perez
Appel à un arrêt israélien total des négociations

2 réflexions sur “Appel à un arrêt israélien total des négociations

  1. Bonjour,

    je serai tres heureux d’envisager un echange de lien entre mon blog alyareussie.fr dedie aux volets financiers et materiels de la vie en Israel et le votre,

    kol tov

    HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s