POUR EN FINIR AVEC LES MENSONGES SUR ISRAEL, LE PROCHE-ORIENT ET LA JUDEE SAMARIE


par Guy Millière

Il est des jours où  j’en ai assez du mensonge, et ces jours reviennent sept jours par semaine et trois cent soixante cinq jours par an. J’ai choisi le métier qui est le mien pour refuser le mensonge : et le voir si omniprésent aujourd’hui en Europe m’irrite profondément.

    Il est des jours où  j’en ai assez des gens qui ont une opinion sur tout et qui ne savent rien ou presque concernant ce dont ils parlent, et ces jours reviennent aussi souvent que ceux où    j’en ai assez du mensonge. J’ai choisi le métier qui est le mien aussi pour ne pas avoir d’opinion et pour fonder ce que je dis sur la connaissance, et voir l’irrespect pour la connaissance qui règne aujourd’hui en Europe m’irrite tout autant, et me conduit à penser que, comme mon défunt ami Jean-François Revel l’écrivait voici quelques années, la connaissance est désormais effectivement devenue inutile.
    Mon irritation se fait plus forte encore lorsqu’il s’agit de mille sujets  que j’ai étudié minutieusement, scrupuleusement, avec opiniâtreté, des années durant, et que je vois traités sur le mode du saccage par les armées de crétins prétentieux qui monopolisent les grands médias de ce continent.
    Elle se transforme en colère lorsqu’il s’agit du Proche-Orient et du conflit israélo-arabe.
    Là, le mensonge est permanent et d’une malveillance qui donne la nausée, les opinions abondent et l’ignorance la plus absolue règne.
    Quand des attentats terroristes surviennent, comme cela vient d’être le cas à Eilat, les opinions deviennent haineuse et il devient visible que l’ignorance repose en fait sur un remplacement des faits par la propagande.
    Il y a, répète-t-on sans cesse, un « peuple palestinien » opprimé par Israël qui demanderait à être libéré de l’oppression et à avoir un Etat. Il y a des « territoires palestiniens occupés » par    Israël, des « colonies » israéliennes dans ces territoires, des « réfugiés » condamnés à l’exil depuis plus de soixante ans, condamnés à vivre dans des camps et exigeant le droit de retourner sur leurs terres dont Israël les aurait chassés. Les membres armés du Hamas ou du Fatah sont définis comme des « combattants ». L’Autorité palestinienne est définie comme « modérée » et laïque. Mahmoud Abbas est qualifié de «Président ». Gaza est présenté comme une « prison à ciel ouvert »où l’on manquerait de tout. Le recours à la violence meurtrière contre des civils israéliens est dès lors présenté comme une fatalité due au fait qu’il n’y a pas encore la paix, essentiellement par la faute d’Israël.
    Pas un seul des points que je viens d’énumérer ne contient le plus petit milligramme d’exactitude, et il suffit de se donner les moyens de connaître pour le voir.
    Pas un seul des points que je viens d’énumérer ne contient autre chose que de la falsification digne de celle dont Joseph Goebbels, en d’autres temps, s’était fait une    spécialité.
la suite : drzz
Publicités
POUR EN FINIR AVEC LES MENSONGES SUR ISRAEL, LE PROCHE-ORIENT ET LA JUDEE SAMARIE

Une réflexion sur “POUR EN FINIR AVEC LES MENSONGES SUR ISRAEL, LE PROCHE-ORIENT ET LA JUDEE SAMARIE

  1. Je partage entièrement votre point de vue Monsieur Millière… Et quand bien même je n’ai ni votre connaissance ni votre expérience. C’est dire si l’ignorance des autres est plus grande encore. Je n’ose même pas imaginer ce que ressentent les Juifs eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s