LA REVUE DE LA PRESSE ISRAELIENNE


Vendredi 30 avril 2010

The Jerusalem Post
Israël craint que l’Autorité Palestinienne cherche la reconnaissance américaine d’un Etat palestinien dans les lignes de 1967

Maariv (Le soir)

Des agences de renseignements occidentales estiment : « Une attaque israélienne en Iran retardera la bombe iranienne de 2 ans »

Yediot aharonot (Les dernières nouvelles)
Limogé

Haaretz (Le pays)
La police soupçonne que l’argent des pots-de-vin des affaires immobilières ait été transféré dans des comptes à l’étranger

INTERIEUR

Victoire sans éclat / Yuval Karni – Yediot Aharonot

C’était une bataille de tranchée fatigante et accablante, mais Netanyahu a fini par l’emporter. Après une semaine au cours de laquelle il a mis de côté bien des questions pressantes pour pouvoir mener ce combat interne de popularité, le Premier ministre a fini par gagner la lutte au comité central du Likoud. Il a obtenu la majorité requise de deux tiers des membres, ce qui veut dire que sa proposition de reporter les élections à la direction du comité central a été adoptée. L’ennui que représente Moshé Feïglin a ainsi été écarté, au moins pour l’heure.

Hier vers minuit, les premiers résultats commençaient à arriver des 28 urnes déployées à travers le pays, indiquant une victoire écrasante pour Netanyahu. 81 % des membres du comité central, soit 2.055 personnes, ont participé au vote. Seulement 23 % d’entre eux se sont opposés à la proposition du Premier ministre, contre 76% qui l’ont soutenue.

C’était une lutte de prestige, mais également une lutte concrète de leadership. Si Netanyahu avait perdu, cela aurait indiqué que son emprise sur le Likoud s’affaiblit. Cette grande victoire prouve que son influence au sein du parti est plus grande que jamais.

Mais au Likoud, il y en a qui estimaient hier que si Netanyahu a largement gagné cette bataille, il a néanmoins porté une grave atteinte au caractère démocratique du parti. « Motivé par des intérêts égoïstes et personnels, Netanyahu a court-circuité toute procédure démocratique et morale », a affirmé le président du Likoud à Kfar Saba, Shlomo Madmon. Des allégations semblables de la part du grand perdant, Moshé Feïglin, selon qui « les élections au Likoud sont comme celles en Iran : peu importe qui vote, tout dépend de celui qui décompte les voix ».

Du point de vue de Netanyahu, il a réussi à se débarrasser largement du fardeau que représente le comité central, qu’il considère comme une instance abjecte qui n’a fait que nuire à l’image du Likoud. A la veille des dernières élections à la Knesset, Netanyahu était parvenu à retirer au comité central le pouvoir de décider de la composition de la liste des députés du Likoud. Maintenant, ayant réussi à reporter les élections aux institutions du Likoud, le parti est entre ses mains.

ISRAELIENS – PALESTINIENS

Inquiétude en Israël : Fayyad radicalise ses positions et affaiblit Abou Mazen / Shlomo Tzezana – Israël Hayom

La rivalité entre Abou Mazen et Salam Fayyad conduit ce dernier à radicaliser ses positions à l’égard d’Israël. Telle est l’inquiétude ressentie dernièrement par divers responsables politiques israéliens au plus haut niveau.

Ces derniers jours, Israël décèle chez Fayyad une volonté de se présenter dans le futur comme le successeur d’Abou Mazen à la tête de l’Autorité palestinienne, bien qu’il n’appartienne pas au Fatah. A cet effet il adopte une ligne plus radicale à l’égard d’Israël, alors même qu’Abou Mazen a l’intention de renouer bientôt les discussions de proximité avec Jérusalem.

Ainsi, Salam Fayyad a dernièrement refusé de s’entretenir avec des responsables politiques israéliens et s’est même rendu au Caveau des patriarches à Hébron où il a prié, pour protester contre l’inscription de ce site au Patrimoine national d’Israël. Le Premier ministre palestinien mène également la lutte contre la vente dans les magasins de l’Autorité palestinienne de produits fabriqués dans les implantations : il a donné l’ordre de mener une lutte agressive et a pris part à des manifestations lors desquelles les produits israéliens ont été détruits par le feu.

Israël estime particulièrement inquiétant le fait qu’aux Etats-Unis et en Occident, Fayyad soit considéré comme relativement modéré et exempt de toute corruption. Par ailleurs, en tant que ministre des Finances, Salam Fayyad est le principal bénéficiaire de la croissance économique de l’Autorité palestinienne.

La Ligue arabe devrait demain donner à Abou Mazen sa bénédiction pour les pourparlers avec Israël. Dans un tel cas, l’émissaire américain George Mitchell lancera les conversations de proximité dès la semaine prochaine.

Des colons d’Yitzhar ont ravagé des biens à Hawara / Haïm Levinson – Haaretz

11 habitants d’Yitzhar ont été arrêtés hier lors d’une série d’incidents survenus dans cette colonie de Samarie, dans le cadre de mesures actives prises par la police pour faire respecter la loi. A Yitzahr on accuse les policiers de se déchainer sur les habitants et de chercher à se venger contre eux.

Après les événements du jour de l’indépendance où un garde-frontière et un soldat ont été blessés, ce n’était qu’une question de temps pour que des forces policières retournent sur les lieux pour procéder à des interpellations et se montrer présentes sur le terrain. Mardi dernier, une réunion commune à l’armée, à la police et au Shabak a eu lieu, durant laquelle il a été décidé que les autorités feraient désormais respecter agressivement l’ordonnance de gel de construction, et que les émeutiers seraient traités sévèrement.

Hier matin, six habitants de la colonie ont été interpellés pour avoir participé à des émeutes. Ils ont été libérés plusieurs heures plus tard, mais alors qu’ils retournaient à Yitzhar, la police a saisi un tracteur employé pour construire une maison dans la colonie, et a arrêté trois personnes pour violation de l’ordonnance de gel.

Suite à cet indicent, plusieurs personnes de la colonie sont descendues vers le village palestinien voisin de Hawara pour des représailles. La police a arrêté sur le coup un mineur qui tentait d’incendier un champ agricole. Dix fenêtres de la maison d’une famille palestinienne ont été brisées, et un jardin construit grâce à des fonds américains a été endommagé.

source : ambassade de France en Israel

Publicités
LA REVUE DE LA PRESSE ISRAELIENNE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s