Tout est dans la méthode

Voila, la Chine annonce officiellement aujourd’hui qu’elle censurera tout ce qui ne lui plait pas sur internet, même pendant les JO. En fait ce n’est une surprise pour personne, on parle de la Chine les amis, la plus grande dictature au monde, près d’un milliard et demi d’habitants, et on les connaît. Tout le monde les connaît… Mais ca ne semble pas du tout déranger les donneurs de leçons, qu’ils soient européens, américains, ou autre. Non, tout le monde va sagement allez faire des courbettes, que ce soit dans les stades ou dans les tribunes, parce que la Chine, eh bien, elle fait peur. Remarquez que les occidentaux ont pour habitude de faire des courbettes à tous ceux qui leur font peur, qu’ils soient chinois, russes ou arabes, dès que ca semble menaçant, on s’écrase. Tout ca pour dire qu’Israël n’a toujours rien compris. On ferait mieux d’officiellement faire un ou deux essais nucléaires dans le pacifique, de bâillonner la presse étrangère, de boycotter les entreprises qui collaborent avec les islamo fascistes, de pendre les méchants sur la place publique, de menacer de tout faire peter à droite à gauche, de faire peter un peu à droite et un peu à gauche, etc. Pas de condamnations à l’ONU contre la Russie, pas contre la Chine, pas contre les états du Golfe ou la Syrie, apprenons plutôt que de jouer aux imbéciles. Frappons quelques bons coups, et tout rentrera dans l’ordre. Oups, j’ai encore oublié que nous sommes juifs… et nous sommes censés être la lumière du monde. Mais bon, j’imagine que vous serez d’accord avec moi de dire qu’il serait plus facile pour Israël d’éclairer le monde à coup d’explosions nucléaires qu’à coup de teshouva, de respect des mitsvot, et d’étude de la Torah, non ? De toute manière, nous n’avons pas le choix, faut éclairer les amis, FAUT ECLAIRER ! Alors, petit sondage, qui préfère prendre sur lui de faire Shabat et qui préfère appuyer sur des petits boutons, même Shabat, au point où nous en sommes… ?

source : Houmous

Tout est dans la méthode

Nasrallah… Tu as tout faux…

Nasrallah… Tu as échoué… Tu n’as pas réussi à désespérer… le peuple juif ! Je suis fier de me compter de la même nation que Madame Mykie Goldvasser qui devant la tombe de son fils, présente une fierté et une identité profondes, qui permettent d’imposer au monde extérieur le respect.
Cet esprit va de pair avec la puissance acquise par un sens de l’honneur exigeant et intransigeant… une telle forme de contrôle, développe une véritable mystique à l’échelle du pays tout entier, et définit une morale fondée sur les valeurs de l’Etat juif.
Nasrallah…Tu finiras dans un bunker… !
Redressez votre allure
« …Oudi tu as découvert ton peuple longtemps avant moi… Et si tu n’avais pas eu confiance dans les possibilités de la société israélienne tu n’aurais pas accouru spontanément pour la défendre contre les attaques qu’on lui fait subir… Tu as toujours défendu la nature et tout ce qui germe… Je me tiens au garde à vous devant toi alors que je fais face à mes frères juifs … et leur demande…Soyez fiers relevez votre front avec amour pour votre Nation… Nous n’oublierons jamais que par votre sacrifice à toi et à Eldad et celui tous les combattants et civils israéliens innocents de la deuxième guerre du Liban vous nous avez assuré l’existence…
Je souhaite voir cette deuxième guerre du Liban comme une victoire et maintenant j’en suis sûre… Pendant ces deux ans que nous avons passé à vous libérer nous avons découvert… un peuple fort… une jeunesse extraordinaire qui est ignorée par les médias… nous avons découvert des familles endeuillées avec une force… une grande force de caractère… nous avons découvert des volontaires qui font beaucoup avec discrétion et humilité… nous avons découvert l’amitié… Nous avons découvert un peuple extraordinaire à qui il manque la possibilité de reconnaitre et de recevoir ces miracles qu’il possède.»
Nasrallah tu nous as ressoudé…
Nous sommes tous des Goldvasser… Des Chalit… Des Reguev… Depuis longtemps des Arad et avec nous Samdar Haran !
La négociation a été engagée et conclue, et plus encore, son adoption par le gouvernement, témoigne à cet égard d’une conscience nouvelle de la communauté nationale.
Oui le peuple tout entier voulait le retour de ses enfants à la maison… Et il a payé le prix que l’on paye pour les enlèvements crapuleux… !
Nasrallah… Tu as causé la ruine de ton peuple et de ta Nation… La mort de plusieurs centaines des tiens… et maintenant le déshonneur de tout le Liban… Tes dirigeants étaient pitoyables à baiser un assassin bestial… L’honneur rendu à une bête humaine fait mesurer au monde entier la descente aux enfers du peuple libanais !
Finalement le Liban n’a que les héros qu’il mérite ou qu’il choisit… !
La FINUL a rendu les honneurs aux dépouilles des assassins terroristes… Une réaction inadéquate à la monstruosité et à la bestialité… !
La chute de la valeur de l’Homme… Une disgrâce de l’Humanité…
Nous avons vu son salut côtoyer le salut tant haï des SS Hezbollah bras tendu devant… !
Heill… Nasrallah Kuntar…
Vous êtes des crapules, des « chiens de Satan », vous êtes l’incarnation du mal, le crime crapuleux suprême avec votre terrorisme «politique» de nature religieuse et messianique… vous représentez un monde intrinsèquement mauvais…!
La dimension religieuse que vous donnez à votre bestialité insulte les croyants… Vous n’êtes qu’une espèce de porc à deux têtes… !
Le Hamas donne à Kuntar un passeport diplomatique… Il ne pouvait pas être plus éloquent et mieux représenté.
Le passeport diplomatique indiquera le rang spécial et élevé que son titulaire occupe en qualité de représentant de la Palestine… Une reconnaissance nationale palestinienne pour un druze libanais qui va dynamiser son activité et sa philosophie mettant l’accent sur son éthique d’antijudaïsme, et sa déontologie de sauvagerie et d’assassin fondée sur l’exemple… pour une période dynamique d’accueil de nouveaux militants.
Assommé comme je l’étais par la restitution des corps de nos malheureux soldats je n’ai
Malheureusement pas suivi l’affaire de ce soldat israélien, qui semblait viser les jambes d’un palestinien entravé… Si ce fait se confirme je dénonce avec la plus grande vigueur la sauvagerie de ce geste et je souhaiterai le voir puni avec la plus grande rigueur… Il est impensable que l’on puisse agir de la sorte sans dénaturer la légitimité morale de ces contrôles qui permettent de sauver des vies humaines…
Il ne faut pas donner matière à dénoncer à Betselem qui n’actualise pas naturellement les faits et gestes humanitaires qui souvent adoucissent la dureté réelle de cette situation. Je suis naturellement pour une dénonciation immédiate qui remet les choses dans le contexte du moment et non à un moment choisi dans un contexte pénible, mais c’est trop demander à une association qui ne cache pas son objectif principal… J’ai vainement cherché une condamnation de la conduite du Hezbollah et le cynisme qui a été le leur dans les dernières secondes de l’échange… mais pourrait-on un jour savoir ce qui a motivé leur silence… Leur éthique est-elle le prolongement de leur politique et leur comportement moral diffère du comportement légal qu’ils clament…
Naturellement les médias de France qui se sont distingués par la non dénonciation de Kuntar vont continuer leur dévaluation internationale et notamment Le Monde qui a lancé ses chasseurs de primes pour les « méfaits juifs » qu’il met en page en contre feux aux moments propices, ce qui l’éloigne de jour en jour de son objectif premier qui est l’information du public avec objectivité !
Le Monde avec Benjamin Barthe le très apprécié récipiendaire du prix Albert Londres aurait dû savoir que la Jordanie après avoir expulsé tous les juifs de la partie est de Jérusalem « expulsé » est un euphémisme… plutôt massacré et détruit tous les bâtiments religieux juifs et profanes… toutes les tombes antiques ou contemporaines sur ordre du gouvernement Jordanien de l’époque… et a fait cadeau de toute la partie Est de Jérusalem la juive et la musulmane aux Palestiniens !
Occupation et colonisation sémantique exclusive réservée aux Israéliens !
Il lui faudra aussi s’intéresser à l’activité de l’ancienne Maison de l’Orient dirigé jadis par feu Faycal Husseini spécialiste en faux documents de propriétés et autres documents de résidences et de nationalité… !
… « Depuis, la cour de la maison de la famille Al-Kurd est le théâtre d’une vaste mobilisation politique, où se croisent diplomates étrangers, activistes pro-palestiniens et notables de Jérusalem. Un ballet qui rassure à peine Fawzia, la mère de famille, traumatisée à l’idée de subir une répétition de l’exode forcé vécu par ses parents en 1948 » … traumatisée par qui Mr Benjamin Barthe… ?…d’après vous y-a-il eu des traumatisés juifs à Jérusalem en 1948 et à Hébron… en 1929 !
Peut-être faites-vous vôtre le principe de la terre arabe vide de juifs… !

source d’après Menapress

Nasrallah… Tu as tout faux…

Les pourparlers de paix avec la Syrie

Freddy Eytan  |  Général

La quatrième rencontre avec les Syriens n’a pas dissipé les profondes divergences politiques et Jérusalem est toujours perplexe quant aux réelles intentions de Damas. Les négociations  demeurent indirectes et se déroulent dans le cadre des bons offices de la Turquie. Ce grand pays musulman accueille les pourparlers dans un climat incertain;  déchiré entre laïcs et religieux et préoccupé par la vague d’attentats terroristes des séparatistes kurdes. Face à la course vers l’hégémonie régionale  et devant la situation chaotique en Irak, Ankara cherche à jouer le rôle d’intermédiaire et de conciliateur pour faciliter son entrée à l’Union européenne.
Les pourparlers avec Israël sont un atout stratégique pour le président Assad. Il a redoré son blason et retourne par la « grande porte » au Liban. Il poursuit sa politique envers la « résistance » palestinienne et n’a pas fermé les bureaux des organisations terroristes à Damas. Il continue à refuser des négociations directes pour pouvoir exercer des pressions sur la question de l’avenir du plateau du Golan. Damas, Ankara et Jérusalem ont un intérêt commun  pour la poursuite des pourparlers mais Israël est le grand perdant jusqu’à présent. .  .
La Syrie refuse à se détacher de l’Iran et Damas continue à  réarmer le Hezbollah par des armes et des munitions iraniennes. Le Président syrien souhaite sortir de son isolement international. La dernière visite en grande pompe et médiatisée à Paris démontre qu’il a réussi. Il a obtenu du président Sarkozy le statut d’homme d’Etat « responsable » et il ne fait plus partie de l’axe du Mal aux yeux des Occidentaux. Quant à la France, elle a réussi à obtenir un rôle d’influence et à établir des relations diplomatiques complètes entre Damas et Beyrouth. La Syrie est un pays sous-développé et la situation économique est au bord du gouffre. La seule compensation du régime d’Assad a été l’intime alliance avec l’Iran et le Hezbollah.
Le Hezbollah joue au Liban le rôle d’amitié envers la Syrie, mais ne souhaite pas pour autant le retour des Syriens dans le pays du Cèdre. Le Hezbollah a ses propres projets pour régner et prend tout son temps pour réaliser ses ambitions. Damas souhaite diviser pour régner et le retour des Syriens  mettrait en péril le rêve du Hezbollah au Liban.
Aux Etats-Unis, un débat est ouvert à  savoir si l’administration actuelle  devrait engager un dialogue direct avec Damas tout en sachant à l’avance que Bachar el Assad exige préalablement un retrait total des forces américaines en Irak.
Assad est inquiet de l’existence d’un régime pro-occidental instauré en Irak et ne désire aucun compromis en ce qui concerne le Liban. Dans l’acheminement de ce raisonnement,  il ne reste à Bachar el Assad qu’un seul intérêt, c’est d’engager un processus de paix avec Israël, conscient que la concrétisation est  purement théorique.
Concernant ses rapports avec Israël, Assad a toujours hésité à riposter contre des raids de Tsahal. L’aviation israélienne a survolé à plusieurs reprises son palais présidentiel, elle a bombardé un camp d’entraînement palestinien situé à 7 kilomètres au nord de Damas et en septembre 2007, la chasse israélienne a attaqué un site nucléaire coréen en Syrie.
Tous ces raids israéliens n’ont pas entraîné de représailles et prouvent que les Syriens sont conscients de l’équilibre de forces entre les deux pays et ils n’ont aucun intérêt à s’engager dans une nouvelle guerre.
En revanche, les Syriens se servent des milices du Hezbollah pour attaquer des cibles civiles israéliennes. Le président syrien n’a ni le désir ni la fermeté ou le courage du président Anouar el Sadate. Il ne viendra pas à Jérusalem pour parler de paix devant le parlement israélien. Les dirigeants syriens refusent toute négociation directe avec Jérusalem et évitent même les contacts avec des correspondants israéliens. Assad a refusé de serrer la main à Ehoud Olmert dans le cadre de la conférence de Paris pour la Méditerranée.  Les déclarations de diplomates syriens sur le sérieux des négociations sont à prendre en considération et sans doute Damas détient la clé d’une paix globale dans la région, néanmoins, il serait naïf de croire que ces pourparlers aboutissent à la signature prochaine d’un accord de paix.   
Dans ce contexte, nous devons attendre l’installation d’une nouvelle administration américaine pour savoir si les intentions du Lion de Damas ont changé de cap et sont vraiment sincères.
source : CAPE

Les pourparlers de paix avec la Syrie

RSF publie des conseils aux journalistes étrangers

Alors que Pékin a annoncé, malgré ses promesses, son intention de censurer internet pour les médias présents sur place, l’organisation de défense de la presse invite entre autres les journalistes à rapporter toute atteinte à leur liberté auprès de leur ambassade ou à suivre les conseils édictés par le Club des correspondants étrangers en Chine.

La campagne de RSF sur les JO de Pékin (DR)

La campagne de RSF sur les JO de Pékin (DR)

L‘organisation de défense de la presse Reporters sans frontières (RSF) publie mercredi « quelques conseils aux journalistes étrangers » qui souhaitent couvrir la situation des droits de l’Homme en Chine pendant les jeux Olympiques de Pékin en protégeant leurs communications.
RSF publie notamment une liste de sites pour installer sur les ordinateurs des programmes permettant de contourner les pare-feux (firewalls, logiciels et/ou matériels, qui ont pour fonction de faire respecter une politique de sécurité déterminée).
Les journalistes sont invités à équiper leurs ordinateurs personnels de code d’accès, à ne pas les laisser sans surveillance et à tenir compte de l’absence de confidentialité dans leurs communications.
RSF leur conseille de rassembler avant leur départ des contacts de dissidents, de ne pas utiliser sur place les services d’entreprises chinoises (généralement liées aux autorités) et de garder sur eux une traduction en chinois des règles en vigueur pour les journalistes étrangers.

Dénoncer « toute atteinte » à leur liberté

L’organisation propose aussi de consulter quelques « sources indépendantes d’information sur la Chine en chinois », telles que la BBC en chinois.
Enfin, les journalistes sont invités à rapporter à leur ambassade, au Club des correspondants étrangers en Chine, à RSF ou au Comité international olympique « toute atteinte » à leur liberté de mouvement et d’interview.
En complément, RSF publie un document du club des correspondants étrangers en Chine (Foreign Correspondants Club of China), disponible sur le site du club (www.fccchina.org), qui expose sur 36 pages des règles et des conseils pour travailler en Chine le plus librement possible, y compris l’attitude à adopter « si vous êtes arrêté ».
Ces conseils sont publiés alors que les journalistes étrangers arrivés en Chine pour couvrir les JO viennent de constater qu’ils n’auront accès, contrairement aux promesses des autorités, qu’à une version censurée d’internet.

source : NouvelObs
RSF publie des conseils aux journalistes étrangers

Guy Millière : Obama ne sera pas élu

En septembre 2004, Guy Millière publiait « pourquoi Bush sera réélu », ouvrage fascinant qui trouvait sa confirmation deux mois plus tard. Il récidive dans un nouvel ouvrage à paraître en septembre 2008, prédisant la défaite de Barack Obama.

Par Guy Millière4Vérités

« Un nouveau Kennedy », dit-on ici. Un charisme supérieur à celui de Martin Luther King, ajoute-t-on là-bas. Et puis qu’il est beau ! C’est ce que précise, extatique, la rédactrice en chef d’un magazine féminin.

Un comité de soutien s’est trouvé formé où on retrouve tout ce qui compte à Saint-Germain des Prés : Sonia Rykiel, le mari d’Arielle Dombasle, l’ex-compagnon d’Yves Saint-Laurent…

la suite : leblogdrzz

Guy Millière : Obama ne sera pas élu

Je n’ai pas d’autre pays….

Le titre de la chanson est Ein li Erets Ha’heret, je n’ai pas d’autre pays. Je trouve l’association de la musique et des images fort bien faite, MAIS, comme toujours, je ne peux m’empêcher de dire mon petit mot.

Bon, tout d’abord, il est interdit d’écouter de la musique ces trois semaines avant le 9 Av, mais je vous connais un peu, enfin, soit…

Pour le reste, en effet, nous n’avons pas d’autre pays. Bien dit bien vu !

Alors, pourquoi nous comportons-nous avec cette Terre comme si elle ne nous appartenait pas ? Parce que vous la situation politique actuelle, on ferait mieux de chanter « Ein li Erets bi’hlal » (je n’ai pas de pays du tout).

Pire encore, nous savons, enfin pour ceux qui se prêtent à réfléchir sur autre chose que la reproduction des mouches en Zambie, nous savons que cette Terre nous a été donnée. Puis elle nous a été reprise. Puis redonnée, puis reprise, pour 2000 longues années. Nous sommes de retour, c’est que D.ieu a du nous la redonner, sinon nous ne serions pas là.

Mais Il nous l’a donné pour les mêmes raisons que les deux fois précédentes : pour y pratiquer Torah et Mitsvot. La Torah, on le sait, le Peuple en est volontairement ignorant. Les Mitsvot, on l’a vu aussi, c’est pas trop notre truc non plus.

Je n’ai pas d’autre pays non, pas d’autre Terre, mais je fais tout pour la perdre à nouveau… Plutôt étonnant non les amis ? Le 9 Av approche, j’espère que plutôt que de pleurer sur la destruction des Temples (ce qui ne doit déjà pas arriver souvent), nous réfléchirons plutôt à ce qui a provoqué cet état de galoute dans lequel nous sommes encore aujourd’hui. Et si on réfléchit bien, il n’est pas interdit de prendre quelques bonnes décisions…

Video

source : Houmous

Je n’ai pas d’autre pays….