Archives de Tag: humour

Humour

Humour…..

Barak Obama et Angela Merkel mangent a la Maison Blanche. Un invité s’approche et leur demande : "De quoi parlez-vous ?" "Nous élaborons des plans pour la troisième guerre mondiale" répond Obama. "Et quels sont ces plans ?" demande l’invité "Nous allons tuer 14 millions d’arabes et 1 dentiste." répond Merkel. …

L’invitée les regarde confondu, et questionne : "Un dentiste ?… Pourquoi allez-vous tuer un dentiste ?" Obama donne une tape sur l’épaule de Merkel et dit : "Qu’est-ce-que je t’avais dit ? … Personne ne posera la question pour les arabes !"….
Barack Obama and Angela Merkel eat at the White House. A guest approaches and asks, "What are you talking about?" "We are developing plans for a third World War" Obama replied. "And what are these plans?" request the guest "We will kill 14 million Arabs and one dentist." Merkel answers. The guest looks confused and asks: "A dentist? … Why do you kill a dentist?" Obama slaps on the shoulder and says to Merkel: "What did I tell you? … Nobody will ask for the Arabs!" ….
[Merci à Ida]

Humour…..

Breaking News : Nicolas Sarkozy ne se représentera pas – sa lettre aux Français…Humour

par

Françaises, Français, mes chers compatriotes,

Lorsque je fais le bilan du temps écoulé, que je passe en revue tous les événements qui se sont produits et les transformations que j’ai tenté d’apporter à notre société depuis mon élection (je vous rappelle que c’est vous qui m’avez élu en mai 2007), je me dis que les Français sont d’éternels insatisfaits et que quoi qu’on fasse, Il y a toujours 50 % de mécontents, le reste n’étant pas heureux non plus.
Même si j’ai parfois un peu dérapé, j’ai voulu que notre pays entre dans la modernité.
Alors, Carla et moi avons décidé de vous offrir le plus beau cadeau que vous semblez appeler de tous vos vœux. Je vous annonce que je ne me représenterai pas à ma propre candidature.
J’ai décidé de partir au bout du monde avec Carla et toute ma petite famille, avec notre « bling bling » qui vous a fait tellement rigoler, ma Breitling à 58.000 euros, et tout le reste…
Je vais vendre mon magnifique appartement de Neuilly-sur-Seine que vous aimeriez bien posséder, et je vais vivre avec l’argent qu’il me rapportera, ainsi qu’avec les retraites que je vais toucher de toutes mes précédentes fonctions… Enfin… Tant que les caisses pourront payer.
Nous bronzerons nos corps de riches sur les yachts de Vincent (Bolloré), nous irons visiter à nouveau les pyramides avant que les Frères musulmans ne les fassent exploser, en compagnie de notre ami le roi du Maroc, et surtout vous arrêterez de nous casser les bonbons avec vos éternelles jérémiades. Je n’aurai plus à m’occuper de tous ces connards d’étudiants encapuchonnés, qui pensent à la retraite avant de penser à travailler, et qui sont toujours prêts à casser du CRS et le ministre de l’éducation – quel qu’il soit.
Je n’aurai plus à serrer la main de tous ces guignols de syndicalistes de merde qui font chier tous les français avec leurs grèves à répétition, et qui viennent de faire couler SeaFrance alors que les anglais gagnent de l’argent sur les mêmes lignes avec les mêmes bateaux. Je n’aurai plus à subir ces mafias de syndicats qui malgré leurs minables 6% de représentativité, malgré les très gras salaires de syndicalistes qu’ils encaissent, malgré les châteaux seigneuriaux qu’ils possèdent dans l’Essonne, dans le Nord, en Bourgogne ou à Nevers, veulent nous faire croire qu’ils ont la solution à tous les problèmes, en appliquant à la France les principes qui ont mené l’URSS à sa perte, et son peuple à la famine et la misère, et qui refusent de participer, au nom d’un sectarisme archaïque, au nom d’avantages acquis et pour beaucoup obsolètes, au redressement de la France qu’ils appauvrissent un peu plus chaque jour.
Je ne verrai plus les tronches de cake des socialistes toujours prêts à défendre les sans-abris, mais qui eux, les pauvres, habitent Place des Vosges et dans le septième arrondissement, qui défendent la diversité et le multiculturalisme, mais qui envoient leurs enfants dans des écoles d’élite, ou les seuls musulmans sont les rejetons d’ambassadeurs et d’hommes d’Etats.
Je n’aurai plus à m’emmerder avec des diplomates chinois constipés par leur riz mélaminé, ni avec des islamistes barbus qui détruisent les églises dans leurs pays pendant qu’ils réclament des mosquées chez nous, qui sont assez cons pour se faire sauter au nom de l’Islam et d’un prophète, alors qu’Ataturk disait que « l’Islam est la théologie absurde d’un bédouin immoral ».
Fini, de me laisser emmerder par tous ces « penseurs » qui veulent faire croire aux français que notre pays est une dictature, un pays où la police est prête à casser de l’immigré, et qui ne sont pas foutus de voir que si les immigrés ne sont pas pressés de retourner chez eux, c’est parce que là bas, la police les massacreraient pour de bon, s’ils osaient brûler une seule voiture.
Lire la suite : dreuz

Humour….

La Voix du grand Charles, le p’tit Nicolas et Francois …

De retour d’Alsace, Sarkozy vient se recueillir sur la tombe du général DE GAULLE .

Soudain, il entend une voix très très grave lui dire : Nicolas … Nicolas …

Sarko n’en revient pas ; voilà que DE GAULLE me parle! Il prête mieux l’oreille et il entend : Amène-moi un cheval. Tout ému, il rentre à Paris et ne peut s’empêcher d’en parler à Hollande.
Hollande, tout feu tout flamme lui rétorque :  tu deviens trop vieux, ces élections, c’est plus pour toi, tu devrais te reposer. Voilà que tu entends des voix !!!
Viens, monte dans mon hélico propose Nicolas, et allons vérifier … Arrivés tous les deux à Colombey, ils se penchent sur la tombe et comme il ne se passe rien, Hollande rit très fort : Je te l’avais bien dit, vas te reposer et ne joue plus aux élections ! C’est plus pour toi … Mais soudain la voix reprend : Nicolas … Nicolas … HOLLANDE et SARKO écoutent et la voix reprend : ….Nicolas … Nicolas … Je t’avais dit :                         

" UN CHEVAL, pas un ÂNE !!! "

Humour……… Enfin en librairie

Le premier tome du livre "Comprendre les femmes" est enfin arrivé !

Humour….

Un Israélien est en vacances et visite un zoo aux États Unis quand il voit une petite fille se penchant sur la cage du lion.
Soudain, le lion l’attrape par la manche de sa veste et tente de l’arracher à l’intérieur, L’israélien s’élance vers la cage et frappe le lion en plein sur le nez d’un puissant coup de poing. Gémissant de douleur le lion saute en arrière relâchant la petite fille, et l’israélien la ramène chez ses parents terrifiés, qui le remercient infiniment. Un journaliste a vu tout l’événement.
Le journaliste dit à l’israélien: «Monsieur, ce fut la chose la plus vaillante et courageuse que j’ai vu faire de ma vie". L’israélien répond, «Pourquoi, ce n’était rien, vraiment. Le lion était derrière les barreaux. J’ai vu cette gamine en danger et j’ai agi comme je le sentais.’ Le journaliste dit: «Eh bien, je vais m’assurer que cela ne passera pas inaperçu.
Je suis journaliste, et le journal de demain aura cette histoire en première page … Alors, que faites-vous dans la vie et quelle affiliation politique avez-vous? " L’israélien répond, "Je sers dans l’armée israélienne et je vote pour le Likoud."
Le matin suivant, l’israélien achète le journal et lit, sur la première page: "Un colon israélien de droite brutalise un immigrant africain et lui vole son déjeuner."

Merci à Jules

Humour…..

Merci à Guitl

Humour….

Les socialistes sont-ils des gros cons ?

Un homme entre dans un bar super High-Tech, de 4ème génération, avec écrans plasma et claviers digitalisés de partout. En plus c’est un robot qui sert à boire. L’homme s’installe confortablement et, dans la nanoseconde qui suit, le barman-robot s’approche et lui demande :

- Quel est votre QI ?

L’homme répond :

- 150

Alors, le robot lui sert un Whisky de 18 ans d’âge, et entame la conversation sur le réchauffement climatique, l’interdépendance environnementale, la physique quantique, les nanotechnologies etc.…

Au bout d’un moment, le client règle sa consommation (naturellement on-line avec sa carte de crédit), et sort. Il est vachement impressionné par ce qui vient de se passer, et décide de revenir tester le robot à nouveau.

 

C’est d’ailleurs ce qu’il fait le lendemain même. Il revient donc dans ce même bar, et le même scénario se reproduit. Il est à peine assis que le même barman-robot s’approche et lui demande:

- Quel est votre QI ?

Cette fois-ci, l’homme répond :

- 80

Immédiatement, le robot lui sert une bière et lui parle de foot, de tiercé, de ses plats favoris, de femmes etc.…

Au bout d’un moment, l’homme repart. Il est de plus en plus intrigué et décide de revenir à nouveau le jour suivant.

 

Le lendemain donc, même topo! Le barman-robot s’approche et demande :

- Quel est votre QI ?

Ce coup-là, l’homme répond :

- 20 je crois !

Alors, le robot lui sert un verre de gros Rouge et, en lui posant la main sur l’épaule, lui demande avec condescendance: :

- Alors, comme ça, on va voter Hollande en 2012 ?

source : dreuz

Proverbe Yiddish: «Quand un juif a un chien, soit le juif n’est pas juif, soit le chien n’est pas chien !"

Un homme entre dans une synagogue avec un chien. Le Shamash s’approche de lui et dit: «Pardonnez-moi Monsieur, c’est une maison de prière, vous ne pouvez pas entrer ici avec votre chien. " Mais réponds l’homme, "C’est un chien juif. Regardez". Le Shamash regarde attentivement et il voit, que de la même manière qu’un Saint-bernard porte un baril de brandy autour de son cou, ce chien porte un sac de tallith. « Rex », dit l’homme, «kippa! » «Woof! » aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière, ouvre le sac de tallith, et met la kippa sur la tête. « Rex », dit l’homme, «tallith ». «Woof! aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière, ouvre le sac, et met le tallith autour du cou. "Rex", dit l’homme, ‘Daven! » (prie) «Woof! Aboie le chien, qui se dresse sur ses pattes de derrière et prend un sidour et se met à prier. «C’est fantastique», dit le Shamash" absolument incroyable, incroyable! Vous devriez l’emmener à Hollywood. Il faut lui faire de la télévision, du cinéma, il pourrait gagner des millions de dollars! «Parlez-lui, vous", dit l’homme, "essayez de le raisonner", "lui, il veut faire médecine !!!"….

Merci à William

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 29 autres abonnés